ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2022

un projet pour inscrire Mélodix dans une identité culturelle est en cours d’élaboration

© Depositphotos.com – gdc

Assemblée générale 2022

Bilan et plan d'action

L’assemblée générale de l’association Mélodix s’est déroulée le samedi 19 février en visioconférence, une forme d’échange qui n’a pas démenti les conditions particulières de distanciation qui furent notre quotidien au cours de l’exercice 2020-2021. Un nouveau CA s’est mis en place, dans une relative stabilité : un renouvellement de mandat, un nouveau venu et le départ d’Anne Mayer, vice-présidente, longtemps présidente, qui restera néanmoins aux côtés de l’équipe pour continuer à lui transmettre les précieux éléments d’expérience qu’elle a accumulés dans la gestion de l’association. Le collectif tout entier la remercie et lui lance un grand coup de chapeau pour son engagement efficace.

Le nouveau CA va poursuivre la mise en œuvre de ce qu’il a entrepris en 2020-2021 :

  • Il concrétisera les grands axes qui constituent son projet, axes déjà bien présents dans notre quotidien.
  • La rentrée 2021 a permis de retrouver la croissance des effectifs et nous voulons maintenir cette tendance. Le CA se rapprochera dès lors des adhérents pour mieux connaître leurs avis et rester à l’écoute de leurs attentes. Il renforcera par ailleurs sa volonté de consolider le collectif des enseignants afin d’offrir à notre communauté les meilleures conditions possibles dans le cadre de la formation.
  • Il travaillera à améliorer la visibilité de Mélodix et à intensifier les liens avec les autres associations parisiennes dans le cadre de la convention signée en décembre 2021.
  • Il poursuivra enfin son effort de rationalisation des tâches et des responsabilités pour faciliter les passages de relais.

À toutes et à tous, venez nous rejoindre : nous avons besoin de vous pour continuer à faire de la pratique de la musique un trait d’union puissant du vivre ensemble.

Monique Chestakova, présidente de Mélodix

Assemblée générale virtuelle du 19 février 2022
Un CA recomposé : départ d’Anne Mayer, vice-présidente. Isabelle Dupuis réélue devient vice-présidente. Michel Martinet devient secrétaire. Daniel Ktorza fait son entrée au CA comme secrétaire-adjoint.

Les 10 objectifs prioritaires dU PROJET

Lors de son assemblée générale de 2022, le conseil d’administration détaille son projet pour affirmer le caractère culturel de l’activité musicale de l’association. Dix objectifs opérationnels seront prioritaires.

OBJECTIF 1
Renforcer le collectif de Mélodix autour de ses enseignants

Les opportunités de discussions et de rencontres seront multipliées, de manière formelle ou informelle. Avec les enseignants , nous souhaitons débattre de l’organisation des cours et nous assurer qu’ils peuvent exercer leurs fonctions dans les meilleures conditions.

OBJECTIF 2
Renforcer les liens avec les adhérent.e.s.

Nous prendrons soin de consulter régulièrement les adhérent.e.s et de recueillir leurs avis et leurs attentes concernant : le déroulement de leur apprentissage, la préparation des cours, leur préparation aux auditions et aux concerts. Nous avons à cœur de maintenir et de renforcer leur motivation, d’être présents chaque fois que des difficultés se présentent, de leur offrir enfin des occasions de partager, d’échanger… Toute la pédagogie nous démontre que ces échanges sont de nature à dynamiser la formation en réduisant le temps de compréhension et de mémorisation.

OBJECTIF 3
Échanger et partager entre cours différents pour pratiquer la musique ensemble entre élèves et enseignants.

Ce sera une avancée importante que de décloisonner, à certains moments, les différentes disciplines musicales et de favoriser les échanges entre les différents styles : classique, jazz, musiques actuelles… Pratiquer le pluralisme d’échanges intergénérationnels et interculturels n’entraînera que des conséquences positives sur l’approche sonore, acoustique et technique, la lecture harmonique et le développement de l’oreille musicale. Notre initiative de l’audition « Carte blanche » va déjà dans ce sens.

OBJECTIF 4
Échanger et partager avec des intervenants extérieurs.

Cet objectif représente une extension vers l'extérieur de l'objectif 3. Il permettra de diversifier le répertoire et les pratiques.

OBJECTIF 5
Inviter les enseignants à exprimer leurs talents.

Nous le ferons à l’occasion de concerts dédiés que nous souhaitons organiser une ou deux fois par an.

OBJECTIF 6
Poursuivre la valorisation des talents des adhérent.e.s autour des auditions régulières.

Les mesures prises en raison de la pandémie ont particulièrement restreint la fréquence des auditions publiques dans l’association. Nous comptons désormais relancer la diffusion des enregistrements des auditions à venir. Cette activité avait remarquablement démarré en 2019.

OBJECTIF 7
Élaborer des projets annuels avec le conservatoire Berlioz.

Des contacts ont été pris dans cette perspective. À suivre…

OBJECTIF 8
Matérialiser notre partenariat avec les autres associations parisiennes.

Ce partenariat engage une population globale de 800 adhérent.e.s. La finalité est bien de proposer au public adulte un éventail complet de nos formations, de favoriser et de fluidifier le parcours de formation musicale de chacun.e.

Les moyens mis en œuvre :

  • élaborer et diffuser un catalogue complet de nos formations ;
  • multiplier les initiatives communes ;
  • rendre public le flux d’élèves entre les associations.

Pour rappel, les associations concernées par ce partenariat :
Adamus (XVe), Entr’Acte (VIIe), et Musica18 (XVIIIe).

OBJECTIF 9
Privilégier localement interventions et concerts auprès du tissu associatif (institutions, associations).

Cet objectif nous tient particulièrement à cœur. Par le passé, Mélodix a déjà eu l’opportunité d’intervenir dans des manifestations proposées par le tissu associatif au départ de la Maison de la vie associative et citoyenne (MVAC) du Xe, de la ville de Paris… Nous avons donné des concerts dans les mairies du dixième et du troisième arrondissements, dans des entreprises, des hôpitaux, des EHPAD….

OBJECTIF 10
Veiller à rendre publiques les initiatives, les manifestations proposées par l’association : site, réseaux sociaux, communication locale.

Ce n’est pas tout de disposer d’une infrastructure et d’un enseignement de qualité. Encore faut-il que nous nous fassions connaître d’un public qui aime la musique et qui puisse avoir envie de la pratiquer. Se faire connaître : c’est la mission que nous avons confiée aux bénévoles qui gèrent notre site Internet et, depuis peu, vont au devant des besoins du public à travers les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

Publié le 9 mars 2022 – Monique Chestakova – gdc / Mise à jour : 17:03/2022